Cédric Delelée

TOUGH GUYS DON’T DANCE (Angelo Badalamenti/Music Box Records)

In REVIEWS on février 6, 2014 at 4:06

tough-guys-don-t-dance (1)

Compositeur d’élection de David Lynch, Angelo Badalamenti signa dans les 80’s une poignée de scores dignes d’intérêt (Cousins, The Comfort of Strangers), mais jamais rien qui tutoie la perfection formelle de ce fabuleux Tough Guys Don’t Dance, écrit au tout début de sa carrière dans le cinéma pour un film noir unique en son genre réalisé par Norman Mailer pour la Cannon. Excessif et déviant, le spectacle évoque parfois Brian De Palma et on ne sera donc guère surpris que le style de la musique rappelle furieusement celui de Pino Donaggio, avec ses cordes lancinantes délivrant un (love) thème à la mélodie cantabile et ses accès de suspense ténébreux aux explosions de cuivres atonales. Mais la partition est loin de se limiter à ce parallèle, puisqu’elle bifurque également vers l’impressionnisme à la Ravel (Lonely Madden et ses chœurs envoûtants), le classicisme Elgarien ou celui de la période baroque (présence étrange, macabre et raffinée du clavecin). On peut sans l’ombre d’un doute parler ici de musique Hitchcockienne, avec tout ce que ça implique de suspense romanesque et d’éclats de violence, et l’essence à la fois ironique et distinguée de la partition va parfois jusqu’à évoquer celle de John Williams pour Family Plot. Le score est complété par deux chansons, l’une typique de la variété pop eighties à la Bonnie Tyler et accompagnée par sa version instrumentale, l’autre, plus country crooner, reprenant la mélodie du thème principal. L’album édité par MBR, en plus de reproduire le contenu du LP Varèse de 1987 avec une prise de son nettement améliorée, propose sept morceaux inédits totalisant un peu plus de dix minutes, le tout complété par un livret de douze pages. Ne passez pas à côté de cette réédition inattendue : même si on n’est pas fan de Badalamenti, il s’agit carrément d’un joyau addictif de la musique de film des années 80.

http://www.musicbox-records.com/fr/catalogue-cd/55-tough-guys-don-t-dance.html

(Merci à Laurent Lafarge)

  1. Le film et sa B.O. forment un beau programme à découvrir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :