Cédric Delelée

THE FOURTH WAR (Bill Conti/Music Box)

In REVIEWS on août 7, 2013 at 1:38  

the-fourth-war
Compositeur emblématique de la fin des 70’s (Rocky, F.I.S.T.) et des années 80 (Gloria, For your Eyes Only, Karate Kid, The Right Stuff, North and South, Masters of the Universe, Broadcast News), Bill Conti était encore très actif au début de la décennie suivante (Blood In Blood Out, Huckleberry Finn), période qu’il inaugura avec The Fourth War, thriller militaire période Guerre Froide avec Roy Scheider et Jurgen Prochnow et première de ses deux collaborations avec le réalisateur John Frankenheimer avant l’entièrement synthétique Year of the Gun. Ici, l’orchestre est heureusement mis en avant et le Main Title annonce fièrement la couleur : le thème principal très call to arms a beau être soutenu par le rythme rapide d’une batterie électronique (un poil datée car proche de celles chères à Jerry Goldsmith à la même époque), sa noblesse patriotique rappelle à la fois ceux que Conti avait signé pour les soaps Falcon Crest et Dynasty et celui, plus martial, d’Iron Eagle de Basil Poledouris, dont l’influence est présente tout au long d’un score cela dit plus orienté suspense nerveux qu’action belliqueuse, avec force tambours, trompettes, rythmes galopants (Salute Practice, Defector’s Demise, Border Crash/Jack and Val Fight/The Big Threat) et ostinatos de cordes (l’obsédant Jack’s First Outing). Au thème principal et à ses agréables variations (la plus séduisante restant celle de Jack in the Jeep) vient s’ajouter un motif à consonnance Russe (Jack Meets Eleina, Pub Confrontation), qui n’est cependant pas assez solide pour élever la partition vers autre chose que du fonctionnel bien troussé. Agitée mais un peu fastidieuse sur la longueur, la musique de The Fourth War est donc un peu trop mécanique pour emporter totalement l’adhésion mais reste cependant fort plaisante, notamment grâce à son thème accrocheur et au fait qu’elle marie adroitement les synthétiseurs à un orchestre faisant la part belle aux cuivres altiers. De Conti, on espère un jour des éditions de Split Image, Gotcha !, By the Sword et pourquoi pas une ressortie de Betrayed et un album officiel d’A Prayer for the Dying !
(Merci à Laurent Lafarge)

http://www.musicbox-records.com/fr/35-the-fourth-war.html

CD DISPONIBLE CHEZ CINEMUSIQUE, 60 RUE ALEXANDRE DUMAS, 75011 PARIS, 01 42 60 30 30.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 572 followers

%d bloggers like this: